AB35CO - Position et contexte urbainAB35CO - Position et contexte urbain
Introduction

Dans le projet de la coopérative d‘habitants du Kirchberg la construction sociale précède la construction physique du bâtiment.

A travers des ateliers de co-création les besoins spécifiques de chacun(e) sont développés dans un programme de projet. L‘habitat participatif est un « laboratoire„ qui permet de développer des idées innovantes et de les tester directement avec les futurs habitants.

Description

Le projet répond aux besoins évolutifs de chacun(e) à plusieurs niveaux.

– Une offre diversifiée en typologies de logement pour répondre à la mobilité (location) des habitants à l‘intérieur de la coopérative.

– Des unités d‘appoint avec des cycles d‘occupation de très courte durée gérées par la coopérative.

– Des unités modulables qui se laissent combiner et scinder.

Une communauté de choix.

Tous les habitants décident d‘un commun accord de vouloir vivre ensemble et de créer un voisinage solidaire et convivial.La coopérative d‘habitants est donc une communauté de choix. Les limites entre espaces privatifs et publics peuvent être renégociés et des nouvelles formes de logement collectif peuvent émerger. Le logement est évidemment une question sociale. Un habitant est logé en moyenne sur 35 m2 de surface net comprenant les parties privatives et collectives du bâtiment. Des fonctions auxiliaires telles que la salle multifonctionnelle, la buanderie, le co-working space peuvent être utilisés librement par les habitants. En dehors de l‘utilisation par les habitants, toutes les ressources peuvent être loués par des tiers.

Les services de la coopérative.

Une offre en mobilité pour les mouvements non-pendulaires est directement intégrée dans le projet. La coopérative entretien et gère un système de partage de voitures, scooters, vélos et vélos de transport. Les véhicules électriques sont directement chargés avec l‘énergie produite sur site. L‘ensemble des espaces du bâtiment est géré et animé par la coopérative. La salle multifonctionnelle, les unités d‘appoint, les salles de musique peuvent être utilisés par les habitants et loués aux usagers externes du quartier. Présence d’une conciergerie.

Les espaces de rencontre

Tous les flux de personnes sont canalisés en un point Une cage escalier centrale située dans le hall d‘entrée dessert les 5 étages. Toutes les fonctions collectives telles que la salle multifonction, le co-working space, la réception, la buanderie, les locaux vélos et local poubelle sont regroupés autour de l‘entrée, facilitant des rencontres spontanées entre habitants. Les unités d‘habitations sont accessibles par les coursives accolées à la façade sud-ouest. Des terrasses interposées forment des seuils entre les espaces privatifs et publics. Toutes les unités sont traversantes avec des parties nuit au nord-est et les parties jour, de vies au sud-ouest.

Diversité de logements

A côté des unités de logement plutôt traditionnelles la coopérative prévoit deux clusters à 5-6 unités. Dans un cluster, de très petites unités de logement, type studio sont regroupés et se partagent les espaces communs tels que la cuisines et les espaces de vie. Chaque studio garde son autonomie avec une salle de bains privée ou partagée. Le premier cluster est conçu pour des personnes plutôt jeunes, couples, étudiants, chercheurs, stagiaires tandis que le deuxième cluster s‘oriente vers des personnes de tout âge avec une forte différentiation des studios.

Espace de création culturelle

Trois duplex, rez-de-chaussée/premier étage, constituent des unités de „work and live » pour artistes.

Maître d’ouvrage | Bauherr : Adhoc Habitat participatif
Adresse : Reimerwee Est
Surface et volume | Flächen und Volumen : 4.700 m² et 15.040 m³
Typologie : Logement

Energie : A-A-A
Calendrier | Kalender : Plan 08/2016
Mission : ES, AS, AP, AB, EX, SM

Equipe | Team : Claude Ballini, Henry Hellriegel, Philipp Gerhards, Laurent Heinin